Quand formation rime avec ambition

formationLa signature par la Branche de l’accord relatif à la formation professionnelle, en février 2015, constitue une avancée majeure. Elle donne le coup d’envoi de mesures visant à accentuer l’effort de formation des entreprises du commerce alimentaire de détail et constitue une nouvelle preuve de la volonté des partenaires sociaux de faire de la formation professionnelle un levier de progression pour tous les salariés. Explications.

Entériner la mise en conformité avec les dispositions légales

Presque un an jour pour jour après la promulgation de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, la signature par la Branche et AGEFOS PME (organisme paritaire collecteur agréé) de l’accord de formation professionnelle entérine sa mise en conformité avec les dispositions légales. De quoi favoriser l’évolution de chacun, toutes activités confondues.

Engager un politique de formation volontariste

Afin de se donner les moyens de ses ambitions, la Branche va au-delà des exigences légales et met en place des versements conventionnels dont le montant dépend du nombre d’employés de l’entreprise. La contribution volontaire s’élève à 0,15% de la masse salariale pour les entreprises de moins de 10 salariés, à 0,60 % pour celles de 20 à 50 salariés, et jusqu’à 0,70 % pour celles de plus de 50 employés.

Encourager la professionnalisation

Cet accord s’inscrit dans la démarche ambitieuse de la Branche en matière de développement de la formation professionnelle. Celle-ci a en effet déjà créé sept certificats de qualification professionnelle (CQP) pour la professionnalisation des salariés. Dans cette optique, l’alternance est l’une des voies les plus adaptées pour accéder aux diplômes de métiers de la Branche.
La signature de cet accord confirme aussi la confiance que la Branche porte à l’AGEFOS PME, expert dans la gestion de fonds de formation professionnelle. Dès l’an prochain, son périmètre d’action sera étendu à la gestion de l’apprentissage, en complément de la formation continue.

Vos commentaires

Laisser un commentaire (Tous les champs sont obligatoires. Votre adresse email ne sera pas visible.)